Alexandre Lelièvre né en 1972 - à Paris - Olivier Nouyrit né en 1949 - à Paris

Créer à quatre mains a été décisif pour nous. 

En 2018, nous décidons de signer ALÖN ( acronyme d’Alexandre Lelièvre & Olivier Nouyrit ) nos créations suivant un protocole bien précis. 

A l’origine, il s’agit de notre rencontre photographique, chacun intervenant sur des thèmes aussi différents que l’automobile, outil d’émancipation et objet mythologique pour l’un, que les femmes et les hommes dans la ville pour l’autre, même si l’architecture moderne et contemporaine nous reliait, rien ne lassait présager ce choix de la co-création. 

Pourtant en confrontant nos propositions lors d’une première exposition partagée sur le thème « Loin du monde « dont ce portfolio est le prolongement, une fusion naturelle de nos travaux nous est apparue exprimant des dialogues, des contrastes, des chocs entre les photos et les imaginaires de chacun. 

Des sortes de tableaux photographiques pouvaient voir le jour, créant d’étranges récits silencieux entre hasard et décision, ALÖN était né.  

D’abord sous forme de diptyques, peu à peu l’image devint unique tout en préservant les associations libres, base de notre processus créatif.  Un fonds photographique spécifique ALÖN alimenté exclusivement par nos photothèques respectives s’est ensuite constitué, ainsi si le matériau de base de nos créations est bien photographique avec la dimension instantanée et émotionnelle de nos clichés, c’est pourtant la post-production qui est déterminante puisque comme en peinture, nous ne savons pas au départ quel sera le résultat, chacune de nos créations passant par de multiples phases.

En les faisant muter, et sans hiérarchie nous faisons de nos clichés originaux en quelque sorte notre «matière première «, ce qui constituera ensuite nos scénarios.

Nous nous inscrivons dans cette nouvelle expérimentation du médium photographique dont nous nous sentons d’ailleurs parfois en lisière.

Se libérer, s’affranchir, briser les frontières, prendre distance, se mettre à l’écart, parfois quitter terre…ce sont quelques unes des interprétations qui ont orienté notre démarche, celle-ci via le prisme du « Féminin » intervenant comme fil rouge.

Privilégiant les lieux d’expositions dédiés aux arts plastiques, ALÖN remporte le Prix ADAGP du Salon d’Automne-Paris 2020 dans la catégorie Photographie avec “Nuit blanche” et était à nouveau présent pour la 4ème année consécutive en janvier 2024 à la Grande Halle de La Villette. Le Salon des Arts Plastiques de Saint-Denis ( 93 ) accueille ALÖN depuis plusieurs années.

Exposition d’ALÖN sur le magazine en ligne de Corridor Elephant. Maison d’édition numérique dédiée à la Photographie contemporaine

Lignes d'horizons, 2024

infrarouge, 2023 - Sélection Salon d'Automne Paris 2023-24

divine idylle, 2023

La mémoire de l'eau, 2023

L'Hôtel suspendu, 2023

Vers les étoiles, 2022

Terre - mer, 2022

Rosace, 2022

mission, 2022

Au-delà des lignes, 2021

SElection salon d'automne, Paris 2022

Naissance, 2019

nuit blanche, 2020 *
Prix ADagP 2020 du Salon d'automne

l'envol, 2021

Chambre 19, 2021

Une héroïne, 2021

escape, 2020
SElection salon d'automne, Paris 2021

délivrance, 2020

le pouvoir, 2019

Libre arbitre, 2019

Transgression, 2019

la cérémonie, 2021

Elévation, 2019

Apesanteur, 2019

Abandon, 2019

révolution, 2019

harmonie, 2019

Scène de rue, 2021

Groundscape, 2018

Alchimie, 2018

Illusions, 2018

Rituel, 2018

Le large, 2018

laissez-nous un message